Ecumenical Water Network

Le ROE est un réseau mondial d'Églises et d'organisations chrétiennes visant à promouvoir l'accès pour tous à l'eau

Vous êtes ici : Accueil / Nos activités / Nouvelles et événements / Garantir l'eau pour tous: faut-il des héros ayant un permis de prier?

Garantir l'eau pour tous: faut-il des héros ayant un permis de prier?

Garantir l'eau pour tous: faut-il des héros ayant un permis de prier?

Dans le dernier James Bond, sorti en Europe la semaine dernière, le "méchant" veut prendre contrôle de l'approvisionnement en eau d'un pays en développement. Photo: Flickr

01 janvier 2001

L'espion le plus célèbre du cinéma est de retour et cette fois il est aux prises avec un méchant qui cherche à maîtriser les ressources stratégiques d'eau dans un pays en développement. Le scénario du dernier James Bond révèle-t-il une intrigue vraiment tirée par les cheveux?

"La maîtrise de l'eau se traduit de plus en plus par le profit et le pouvoir", affirme Maike Gorsboth, coordinatrice du Réseau oecuménique de l'eau, une initiative d'Eglises, d'organisations chrétiennes et de mouvements oeuvrant à assurer l'accès des populations à l'eau et à trouver des solutions à la crise de l'eau au niveau de la communauté. Dans l'interview qui suit, Maike Gorsboth parle à Annegret Kapp de l'eau en tant que droit de la personne, et explique que le cinéma et la réalité peuvent être plus liés qu'on ne le pense.

Dans le dernier film de la série des James Bond, projeté sur les écrans en Europe depuis la semaine dernière, le méchant cherche à prendre le contrôle de "la ressource la plus précieuse de la terre" dans un pays en développement. Dans quelle mesure la possibilité qu'une mafia s'empare des réseaux de distribution de l'eau d'un pays est-elle réaliste?

Nous assistons déjà aujourd'hui à des luttes pour le contrôle de la distribution de l'eau et des ressources hydriques. L'eau devenant plus rare et la demande en eau progressant à un rythme régulier dans de nombreux pays, la maîtrise de l'eau se traduit de plus en plus par le profit et le pouvoir. Les entreprises achètent des droits d'utilisation de l'eau et des terrains pour assurer leur accès aux ressources hydriques. Bien souvent, elles ne se préoccupent guère des droits des communautés ou des conséquences environnementales et épuisent et polluent cette précieuse ressource.

Ainsi, d'une certaine manière, l'idée exprimée dans le film n'est pas aussi tirée par les cheveux qu'on pourrait le souhaiter. Cependant, l'un des problèmes est en fait que, bien que la corruption joue un rôle clé dans le domaine de l'eau, ce qui se passe n'est souvent pas illégal. Les dispositions juridiques garantissant la maîtrise publique et réglementant l'appropriation et l'utilisation des ressources hydriques par le secteur privé sont dans de trop nombreux cas inexistantes ou insuffisantes.

Si l'eau venait à être plus précieuse que le pétrole, cela pourrait devenir un sujet d'inquiétude pour les services secrets. Mais pourquoi les Eglises devraient-elles se préoccuper de la question de "l'eau pour tous"?

Sans un accès adéquat à l'eau, on nuit à la dignité humaine et le développement est impossible. Ceux qui souffrent le plus d'un accès inexistant ou inégal à une eau salubre sont les plus pauvres. Or il ne s'agit pas seulement d'une conséquence inévitable de la rareté physique de l'eau. Des facteurs politiques, sociaux et économiques entrent en jeu, déterminant qui a de l'eau et qui n'en a pas. Il s'agit donc d'une préoccupation éthique, d'une question de justice.

Bien sûr, James Bond s'attaque au problème l'arme au poing. Quel genre d'action les Eglises prennent-elles?

Dans le film, le méchant parvient presque à son objectif parce qu'il travaille en secret et parce qu'il tire parti de la cupidité et de la corruption d'autres personnes. Les Eglises du monde entier sensibilisent et éduquent les gens sur ce qui est en train de se produire, elles mettent en garde contre le danger découlant de la privatisation de la source même de la vie. Elles s'expriment au nom des pauvres et des plus vulnérables et les aident ainsi à défendre leur droit à l'eau face à des intérêts plus puissants. Elles contrent également la tendance à réduire l'eau à une marchandise économique en rappelant aux gens tout comme aux autorités la valeur sociale et spirituelle de l'eau.

Informations supplémentaires sur le Réseau oecuménique de l'eau

Articles de fond: