Ecumenical Water Network

Le ROE est un réseau mondial d'Églises et d'organisations chrétiennes visant à promouvoir l'accès pour tous à l'eau

Vous êtes ici : Accueil / Nos activités / Nouvelles et événements / Les églises de Bulawayo deviennent des "points d'eau" pour pallier les pénuries

Les églises de Bulawayo deviennent des "points d'eau" pour pallier les pénuries

01 janvier 2001

ENI-07-0347\F

Harare, le 24 septembre (ENI\Takesure Matarise) - Les Eglises de Bulawayo ont commencé à fournir aux habitants de la deuxième ville du Zimbabwe de l'eau pour leur usage domestique, afin de réduire les effets des pénuries, aggravées par une lutte pour la distribution de l'eau.

"A mesure que la situation de l'eau empire, nous installons des citernes près de nos églises et à d'autres endroits, comme les commissariats de police et les offices municipaux, auxquels de nombreuses personnes ont accès", a déclaré au correspondant d'ENI le 20 septembre le pasteur Ray Motsi, président du groupe interdénominationnel "Eglises à Bulawayo".

Les autorités municipales ont imposé des mesures de rationnement de l'eau ne permettant aux habitants d'avoir accès à l'eau que quelques heures tous les trois jours.

Selon le pasteur Motsi, les Eglises collaborent avec les autorités de Bulawayo pour déterminer quelles sont les zones les plus vulnérables. La majorité des personnes touchées vit dans la banlieue ouest, où se concentre la plupart des habitants pauvres de la ville.

Le gouvernement du Zimbabwe a annoncé mi-juillet qu'il ne prendrait aucune mesure pour régler le problème des pénuries d'eau dans la ville, qui compte 1,5 million d'habitants, à moins que le conseil municipal n'accepte de céder la responsabilité de l'approvisionnement en eau à la Zimbabwe National Water Authority (ZINWA), agence publique chargée de la distribution de l'eau.

Les autorités locales ont toutefois fait savoir qu'elles refuseraient ce transfert de compétences au motif que l'agence publique manque de moyens et n'est pas en mesure de gérer les systèmes de distribution de l'eau de manière adéquate.

Un récent rapport sur la santé de la municipalité de Bulawayo a expliqué qu'en raison des pénuries d'eau, quelque 300 cas de diarrhées avaient été enregistrés chaque jour en septembre dans les 19 cliniques de la ville. En août la moyenne était de 137 cas par jour.

"Eglises à Bulawayo" a annoncé dans un communiqué du 9 septembre que toutes les églises de la ville avaient été invitées à s'approvisionner en eau où elles le pouvaient et à se transformer en "point d'eau".

"Les coeurs se sont serrés à l'annonce par les médias que l'Etat n'interviendrait pas dans la crise de l'eau que connaît Bulawayo, tant que le système de distribution d'eau ne passerait pas aux mains de la ZINWA", ajoutait le communiqué. (396 mots)

Ecumenical News International

Daily News Service

20 September 2007

ENI-07-0347\F

www.eni.ch