Ecumenical Water Network

Le ROE est un réseau mondial d'Églises et d'organisations chrétiennes visant à promouvoir l'accès pour tous à l'eau

Vous êtes ici : Accueil / Nos activités / Nouvelles et événements / Un Temps pour la création 2011: les forêts à l'honneur

Un Temps pour la création 2011: les forêts à l'honneur

Un Temps pour la création 2011: les forêts à l'honneur

Le thème du Temps pour la création 2011 est la forêt. Photo: Projet de reboisement en Tanzanie. © Sean Hawkey/ACT

01 janvier 2001

Le Conseil œcuménique des Eglises (COE) appelle à observer, du jeudi 1er septembre au mardi 4 octobre 2011, une période de prière et de réflexion autour des dons de Dieu dans la nature. Ce temps est l'occasion de renouveler l’engagement à prendre soin et faire un usage juste de ces dons.

Depuis plus d'une vingtaine d'années, les chrétiens sont de plus en plus nombreux à travers le monde à réserver ces dates en septembre et début octobre pour rendre grâce à la création de Dieu et s'unir pour prier et agir ensemble en faveur de l'environnement.

"Un Temps pour la création" est venu s'ajouter ces dernières années aux calendriers liturgiques d'un grand nombre d'Eglises, de manière à insister sur l'œuvre du Dieu créateur. L'idée en revient à Dimitrios Ier, alors patriarche œcuménique de Constantinople, qui avait proclamé le 1er septembre 1989 Journée de prière pour la terre et ses écosystèmes.

L'année liturgique orthodoxe débute traditionnellement en septembre, c'est pourquoi il semblait opportun d'attirer l'attention des fidèles sur le premier verset de la Bible: Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. La nouvelle saison liturgique de la création a été par la suite prolongée jusqu'au 4 octobre, date à laquelle les catholiques romains et d'autres traditions fêtent la saint François-d'Assise.

L'année 2011 a été désignée par les Nations Unies Année internationale de la forêt et le COE appelle instamment les chrétiens à formuler leurs prières et leurs réflexions sur les thèmes touchant à la forêt, dans l'esprit des Ecritures, comme dans cette prophétie:

"C'est en effet dans la jubilation que vous sortirez, et dans la paix que vous serez entraînés. Sur votre passage, montagnes et collines exploseront en acclamations, et tous les arbres de la campagne battront des mains." – Esaïe 55,12 (TOB)

Dans le cadre de son engagement public, le COE appelle à soutenir "l'éco-justice" et insiste sur la nécessité d'agir pour résoudre des problèmes tels que la pollution de la planète et d'autres causes responsables des changements climatiques.

Dans un message présenté à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Copenhague en décembre 2009 (COP 15), une délégation œcuménique de haut rang avait indiqué: "Ce qui est injuste, c'est que ceux qui subissent les pires conséquences de la crise en sont les moins responsables. C'est une question de justice qui fait appel à la responsabilité morale. Nous souhaitons souligner l'importance des engagements juridiquement contraignants face à cette crise."

Dans une autre déclaration, le COE et d'autres organismes représentant des religions mondiales ont reconnu les preuves scientifiques pointant du doigt les causes anthropiques des changements climatiques. Ils y affirment que "les changements climatiques ne
 sont
 pas
 un
 simple
 problème
 d'ordre
économique
 ou
 technique
 mais
 qu'ils
 représentent
 au
 fond
 un
 enjeu
 moral,
 spirituel
 et
 culturel."

Ressources pour un Temps pour la création

Un Temps pour la création sur Facebook

Plus d'informations sur le COE et l'éco-justice

Message du patriarche œcuménique Bartholomée Ier pour la Journée de l'Environnement 2011